Archer français - 2

Article écrit par Alchimiste, le Wed 15-Feb-2017 09:56:22.

Franc-Archers francais - Equipement

Sources : Ordonnance des Francs-Archers de Montilz-les-Tours
Dates : de 1448 à 1481
Explication :voir page histoire

Tête & cou : Le casque règlementaire était la salade ouverte (c'est-à-dire sans face avant pouvant se refermer sur le visage). Un gorgerin pouvait être jouté pour protéger le cou, soit en plaque, soit en maille.


Buste & bras : Un gilet pouvait être porté sous la jaque (veste rembourrée de 12 à 30 couches de lin épais et de cuir). Une brigandine (type de gilet sans manche de lin ou de laine, renforcée de plaques rivetées) pouvait remplacer la jaque.


Jambes : les chausses disjointes étaient portées à cette époque. Les deux jambes étaient séparées et des braies (type de caleçon) étaient portées au bassin. Les chausses étaient attachées au gilet (et non plus aux braies) par trois noeuds chacune. Ces chausses disjointes « à trois points » ont existé à la fin de la première moitié du 15eme siècle, préfigurant les chausses à plain fond de la 2eme moitié du siècle. De solides bottes complètent l'équipement.


Armement : un arc de type non spécifié (mais probablement le longbow anglais) et une « trousse de traits », soit un carquois probablement d'une ou deux douzaines de flèches. Pour le combat rapproché, la dague à rondelle (dague effilée dont la garde est circulaire, typique du milieu du XVeme siècle), et l'épée bâtarde (aussi dite « à une main et demi ») étaient de rigueur. Un « petit bouclier » pouvait être utilisé (selon la volonté de l'archer).

Mise a jour du texte par Anne La Genereuse, le Sun 5-Nov-2017 14:38:17.