Fabriquer une flèche

Article écrit par Alchimiste, le Tue 11-Jan-2011 20:40:41.

Une fois que vous avez rassemblé tout le matériel (pointes, plumes, futs en bois - pour le choix des futs, voir ici), il faut parvenir a tout assembler correctement.
Pour cela, il y a plusieurs points importants à considérer.
(avant de lire ceci, je recommande à ceux qui ignorent ce que c'est, de faire une recherche google et youtube à propos du "paradoxe de l'archer").
1. Le sens des futs.
Si vous regardez bien les cernes du bois, sur les cotés du fut, vous verrez que la découpe du fut passe à travers les cernes.

Il faut, dans l'idéal, que les cernes "pointent" vers l'archer.

Il ne s'agit pas ici d'une question de trajectoire de la flèche, mais de sécurité. En effet, ces cernes coupées peuvent présenter une faiblesse dans le fut en bois, et servir de point de cassure au fut (dans le cas d'un "paradoxe de l'archer" trop violent). Dans ce cas, si les cernes pointent vers l'avant, les "écailles" pourraient entrer facilement dans la main de l'archer (aie).



2. l'axe de la corde.
Ce point ci concerne surtout ceux qui taillent leur encoche directement dans le bois. Ce problème ne se pose pas pour ceux qui utilisent des encoches en plastique.

Pour une question de solidité de l'encoche, afin qu'elle n'éclate pas au moment du choc de la décoche, il est important que le fil du bois soit perpendiculaires à l'axe de la corde.

En effet, chaque cerne est une faiblesse. Un choc dans l'axe des cernes peut fendre le bois et casser l'encoche au moment du tir.

Cette précaution permettra aussi de combattre le "paradoxe de l'archer".



3. Positionner la plume Coq (option 1).
La plume Coq est la plume qui se positionne horizontalement et vers l'extérieur de l'arc. Elle est souvent de couleur différente des deux autres plumes (dites "Poules"). Les deux plumes Poules, se placeront chacune à 120 degré de la plume Coq et pourront ainsi glisser sans heurter la joue d'arc (perturbation moindre du vol de la flèche au moment de la décoche).

Ca c'est pour l'explication simplifiée à l'extrème. Nous allons maintenant tenir compte du fait que le bois est un élément vivant, irrégulier et souple... pour positionner ces plumes de meilleure manière.

3. Positionner la plume Coq (option 2).
Un fut en bois est souple. Mais il va se plier différemment selon que on le tord dans l'axe du fil du bois ou perpendiculairement à celui ci. Sa résistance ne sera pas égale.

Nous allons donc utiliser cela pour diminuer l'effet du "paradoxe de l'archer" et redresser plus rapidement le vol de la flèche. Comme vous le voyez ci dessus, l'axe des cernes est également l'axe de plus grande résistance du bois. Si vos plumes sont placées telles qu'au point 2, le "paradoxe de l'archer" sera déjà diminué.

Mais une fois vos stries à l'horizontal, où placer la plume Coq ? à droite ou à gauche ?
Selon certains, le fil du bois n'est jamais égal, et d'un coté il devrait être plus serré que de l'autre. Ainsi le coté le plus serré (plus dense) devrait se trouver du doté de la joue d'arc, coté opposé à la plume Coq donc.

La difficulté ici est de bien voir cette différence, sans tenir compte des traits de scie...



4. Positionner la plume Coq (option 3).
On va déterminer un peu plus précisément la souplesse du bois des futs. Prenez un fut à deux mains, chaque main tenant une extrémité du fut, pouces faisant (une légère) pression sur l'intérieur du fut.

Faites tourner le fut sur son axe et faites ce test sur tout le pourtour jusqu’à déterminer quand le fut se "plie" le plus. A ce moment la, marquez la position de la plume Coq sur le dos bombé du fut.
Normalement, cette position de Coq devrait être compatible avec la position de l'encoche et de l'axe de la corde (point 1). Si tel n'est pas le cas, à vous de choisir votre priorité (moi je dirais la solidité de l'encoche).


Voila, vous connaissez maintenant les différents points à considérer. Quelques informations supplémentaires seront bonnes à prendre :
- si vous voulez renforcer les encoches en bois, vous pouvez insérer une petite plaquette de corne, ou de bois solide (acajou, noyer) perpendiculairement à l'encoche. Veillez à ce que les fils de bois ne soient pas alignés entre l'insert et le fut.
- vernir ses flèches permettra de les conserver plus longtemps (protection contre l'humidité) mais le vernis a bois peut parfois s'écailler ou mal résister à l'échauffement de rentrée en cible.
- l'huile de bois (parquet...) rentrera mieux dans la flèche et la protégera bien. On y gagne même environ 5L de spin.
- pensez à frotter le 1er tiers avant de vos flèches avec de la paraffine. cela les protégera contre l'échauffement de rentrée en cible (ça évite aussi que la paille ne colle aux flèches et ça aide au moment de retirer la flèche de la cible)

Mise a jour du texte par Anne La Genereuse, le Sat 1-Aug-2015 18:04:57.