Costume féminin - 1

Article écrit par Anne La Genereuse, le Wed 9-Mar-2016 09:46:27.

Cette présentation se base sur les costumes féminins des classes moyennes (paysans, artisans, commerce, petits propriétaires terriens de la deuxième partie du XVe siècle. Noblesse, clergé et bourgeoisie ne sont pas notre classe sociale, et ne sont donc pas inclus ici.

La chemise longue et les chausses courtes

La chemise longue est la base du costume féminin. Elle faite en lin de couleur blanche. Elle est considérée comme un linge de corps.
Sous la chemise, les femmes pouvaient porter des chausses courtes, sortes de longues chaussettes, tenues au genou par des jarretières.



La robe ou « cotte » ou « kirtle »

La robe est vêtement principal de la femme et se porte par-dessus la chemise et existe dans toutes les classes sociales.
Elle est faite d'un seul et même tissu et en laine ou en lin.
Elle est UNICOLORE.
S'il y a deux couleurs c'est qu'il y a plusieurs vêtements superposés.
L'apparition de la chemise hors de la robe est une caractéristique du 15eme siècle. Auparavant elle restait cachée.
La robe pouvait avoir des manches courtes ou longues.



La robe à Manches courtes

Les robes à manches courtes laissaient apparaitre les manches de la chemise, ou étaient portées avec des manches ajoutées rattachées à la robe par une épingle.
Ces manches pouvaient être d'un autre tissu, voire d'une autre couleur. Selon la mode et la richesse, les manches pouvaient aussi être brodées.



L'ouverture de la robe

Les robes étaient soit fermées, soit lacées devant. Les ouvertures et laçages latéraux n'existaient pas.
L'ouverture à l'avant descendait jusqu'au nombril.
Les oeillets étaient surfilés (parfois d'une couleur différente de la robe), et jamais en métal.
Le laçage se faisait à partir du bas avec un seul cordon. Le laçage croisé n'existait pas.


Mise a jour du texte par Mandragore, le Tue 5-Jul-2016 19:14:09.